Ici un vulcain délicatement posé sur les fleurs d’un buddleia -surnommé l’arbre à papillon tant il les attire. Là, une course poursuite de foulques macroules qui prend des allures de ricochet. Plus loin la halte furtive d’un chevalier gambette en migration… Le regard de Christian Huet sur la réserve est emprunt d’une délicate curiosité. Ses émotions esthétiques embrassent insectes, plantes, et bien sûr, oiseaux.

« Curieux de nature et photographe amateur, j’ai découvert la réserve en 2013 et depuis j’en suis un visiteur assidu. J’aime aussi bien trouver des oiseaux que de beaux paysages. La bonne gestion des espaces verts permet de rencontrer une grande variété d’insectes. Très complémentaire de sa « grande soeur » la réserve naturelle de la baie de Somme, celle de Grand-Laviers permet, par sa taille de dimension humaine, une intimité avec la faune et la flore.

Gérée par une équipe dynamique, sympathique et très experte, c’est un plaisir de discuter avec les uns (ou une) et les autres  « 

Christian Huet


Pin It on Pinterest