A l’ombre des peupliers qui bordent l’entrée de la réserve se cache une plante délicate. L’épipactis helleborine fait partie de la famille des orchidées. Au coeur de l’été, elle présente de jolies clochettes roses ou lie de vin. Un peu plus loin, les branches de sureau sont lourdes et noires de baies, prêtes à être cueillies pour une confiture-nature. Sur les fleurs roses du cirse des champs ou de la bardane, ici et là, les abeilles trouvent le butin nécessaire à leur retour à la ruche.

Comme il l’avait fait au printemps, Jean est notre guide sur les chemins de la réserve. D’un oeil passionné, il sait nous faire découvrir les secrets d’un écosystème riche et préservé.

Les plantes au coeur de l’été, vidéo-rencontre  à la réserve ornithologique de Grand-Laviers.


Pin It on Pinterest