Une grande diversité de papillons est un indicateur de la bonne qualité des milieux naturels. Les milieux les plus favorables aux papillons sont les friches et les prairies non fauchées. Les bordures des sentiers qui sillonnent la réserve fournissent un habitat intéressant pour les papillons : les haies buissonnantes sont entretenues,  mais la biodiversité y est préservée.

Le saviez-vous ? Les papillons sont plus ou moins voyageurs selon les habitats dans lesquels ils vivent. Les espèces liées aux prairies sont ainsi moins mobiles que celles qu’on trouve en bords de champs, qui elles n’hésitent pas à parcourir plusieurs kilomètres pour trouver de nouveaux espaces à conquérir. Le Demi-deuil est ainsi moins enclin aux grands voyages que la Petite tortue ou le Paon du jour.


Pin It on Pinterest