Le combattant varié est présent à la réserve au cours des mois d’été. Reconnaissable à l’air souvent un peu ébouriffé que lui donnent ses plumes en désordre. Une jolie coloration faite d’un mélange de beiges, de marrons et de blanc. Quelques individus stationnent ici un peu plus tôt en saison, au cours du printemps, période au cours de laquelle les mâles présentent une collerette impressionnante. Son nom est lié aux combats que les mâles simulent au printemps pour séduire les femelles.

L’espèce est considérée comme « quasi-menacée », une préoccupation liée à la diminution des zones d’habitat qui lui sont favorables.


Pin It on Pinterest