Calme et majestueux, le Cygne tuberculé est aujourd’hui fréquent sur les plans d’eau de Picardie, mais il n’en a pas toujours été ainsi… Symbole du pouvoir royal et des nobles propriétés de l’ancien régime, il avait été vigoureusement chassé après la Révolution française. Tant et si bien qu’il était devenu extrêmement rare dans nos régions. Dans la dernière moitié du XXème siècle, les effectifs de cygnes tuberculés se comptaient tout au plus par dizaines en Picardie. Depuis 1975, on observe à nouveau des couples nicheurs en Picardie maritime.

 

En vol, le cygne tuberculé produit un son très caractéristique, un souffle puissant, rauque et régulier. Au cours de l’été, les cygnes muent et en attendant la repousse de leurs rémiges, ils se trouvent dans l’incapacité de voler pendant plusieurs semaines. Chaque année, de nombreuses naissances sont observées sur les plans d’eau de la réserve.

Pin It on Pinterest