Perchée sur des pattes d’un beau rouge vif et d’une rare finesse, l’échasse blanche aime les plans d’eau peu profonds. Elle s’y déplace à vive allure, à la recherche de menus insectes. Observée nicheuse à Grand-Laviers depuis 1993, elle installe son nid à proximité de la rive, préférant, comme l’avocette, les îlots dépourvus de végétation. Les échasses sont connues pour sonner l’alerte. Avec les avocettes, elles sont les premières, parmi les oiseaux de la colonie à émettre des cris perçants annonçant un dérangement ou la visite du couple de Busard des roseaux, sédentaire de la réserve. En fin d’été, les couples se rassemblent en grand nombre avant de prendre leur envol pour passer l’hiver en Afrique.


Pin It on Pinterest