Il se déplace à vive allure, plonge, reste quelques minutes immergé, ressort à quelques mètres de là. Il repart aussitôt et le ballet recommence. L’oeil rouge vif, l’éventail d’une mèche dorée dans son prolongement et un plumage noir profond : le grèbe à cou noir est un petit oiseau fascinant ! L’espèce est considérée comme rare en France mais ses effectifs progressent. On compte régulièrement plus d’une cinquantaine d’individus au cours du mois de mai 2017 sur les bassins de la Réserve.

Le grèbe à cou noir est l’une des espèces phares de la saison printemps-été à la réserve de Grand-Laviers. De nombreux couples établissent leurs nids flottants sur les bassins de la réserve, les éclosions ont été très précoces cette année 2017 avec les premiers petits observés à partir du 19 avril, une seconde vague d’éclosions a été observée le 20 juin 2017.

Ces petits zébrés sont portés par leurs parents durant quelques jours et plus, après l’éclosion. A découvrir également dans la rubrique actualités.


Pin It on Pinterest