Le printemps

Saison du grand retour …

Les oiseaux qui ont passé l’hiver plus au sud de l’Europe ou sur les côtes ouest de l’Afrique reviennent à la réserve. L’émotion est grande quand on voit se poser, au mois de mars et après de longs mois d’absence,  les premières avocettes et les sarcelles d’été ! Pour les oiseaux, la période de migration est déclenchée par l’allongement de la durée du jour, et par le réchauffement des températures. La météo peut aussi avoir une influence : des vents porteurs sont appréciés par les oiseaux en déplacement.

Saison des amours …

Le printemps commence en parades nuptiales, souvent spectaculaires. L’entrée en séduction du mâle grèbe castagneux qui frappe l’eau avec son bec avant de plonger devant sa partenaire, frappant l’eau avec ses pattes ou la parade bruyante et collective des fuligules morillon. La période de reproduction des oiseaux est variable, liée à de nombreux critères. La localisation géographique est importante, la quantité de nourriture disponible joue un rôle important : une persistance de températures froides, une végétation qui tarde par conséquent à se développer peuvent retarder la formation des couples.

Et des naissances !

Puis vient l’installation des nids sur les îlots des bassins ou cachés dans la végétation du rivage. Parmi les premières éclosions, celles des petits grèbes à cou noir. Viennent ensuite, dans le courant du mois de mai les tadornes de Belon et les avocettes.

L’observation des petits qui apprennent à se nourrir en suivant leurs parents est particulièrement émouvante. Surprenantes aussi les batailles entre oiseaux d’espèces différentes pour protéger leur progéniture : l’avocette ne manque pas une occasion d’effrayer celui s’approche trop près de ses petits …

Pin It on Pinterest