Patrice Henocque se présente modestement comme photographe débutant. Chapeau, ce sont vraiment de beaux débuts ! Venu de Brucamps, dans la Somme, il a arpenté les chemins de la réserve pour la première fois au printemps 2017, “C’est pour moi un enchantement, nous confie-t-il, toujours de belles rencontres ornithologiques et humaines”, attendant les mois d’automne et le temps des migrations avec impatience.


Pin It on Pinterest